Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Agrithéâtre,

L'Agrithéâtre,

le lieu culturel qui se construit avec ceux qui sont là


La modification -

Publié par Agrithéâtre sur 11 Décembre 2017, 16:11pm

Qu'est ce que le théâtre ?

 

Nous sommes loin de la question, et très loin d'y répondre. Si ce n'est par les quolifichets modernes comme « lieu, spectacle, pièce etc.. ».

Se poser la question est important de nos jours où cet art est en train de mourir. Et peut être avec lui la question de la culture. Nous sommes aujourd'hui dans des sociétés de repliement sur soi. Avec un sentiment parfois de fatigue, de cette « fatigue d'être soi ». Le partage, la convivialité se font essentiellement autour de la nourriture et de l'alcool, dans à peu près toutes les classes sociales moyennes, et chez la jeunesse. Le théâtre fait l'objet d'une désaffection. Et ce que demande le spectateur aujourd'hui c'est de rire. De rire dans une époque où des populations sont en cours de migration, où l'on rase des ruines de civilisations millénaires, où dans nos pays des enfants sont psychiatrisés pour être hyperactif, où la sexualité des jeunes est initiée par la pornographie, où « lire est nul », je passe la liste tellement elle est vertigineuse.

Nous sommes dans le siècle où va s'achever la socialisation de(s) masse(s). La masse va être cette chose globale, manipulable à merci, inerte, constituée par des millions d'êtres, d'autres, pilotés par l' injonctions de machines commandées par des big datas produites par nous mêmes connectés à ces mêmes machines, commandant, quêtant, échangeant, se masturbant, s'admirant.

Faire du théâtre est un choix bien sûr mais aussi un engagement sociétal.

Ce n'est pas une jouissance de plus, un développement personnel, une parapsychanalyse.

Ce n'est pas la convivialité. Celle ci est conséquence de l'autre. On fait la fête parce que quelque chose a été produit, construit, élaboré, et que l'on adhère ensemble, à un acte engendrant une modification du commun.

Je dirais aujourd'hui que le théâtre c'est peut être ça, une modification. Il faudrait dès lors alors poser la question du théâtre comme étant celle de la modification.

On ne sort pas indemne d'une représentation. Si rien ne se passe alors il n'y a pas « Théâtre ». Le théâtre n'est pas une distraction. Il est un fait culturel. Il est acte d'intelligence. Il opère sur le spectateur quelque chose de la modification.

Cet acte était autrefois le fait de « la catharsis », concept Aristotélicien qui parle de la modification des passions opérées par « le théâtre ».

Pour que cette modification ait lieu, il faut que « l'acte théâtral » soit consentit par les protagonistes, et cela nécessite une certaine conscience politique. Chez Aristote, l'éthique se soumet au politique mais reste néanmoins l'élément déterminant de la cohésion de la citée. «  Qu'il s'agisse en effet d'instaurer un régime droit, de le préserver ou de le corriger, l'action législative ou politique prend la forme d'une action directe ou indirecte sur les mœurs. Cette importance des moeurs collectives ne peut être appréciée convenablement que si l'on s'interroge sur le concept même de communauté politique. » Ethique et politique chez Aristote – Solange Vergnière

 

Aristote indique simplement qu'une communauté politique doit avoir une communauté de mœurs, et donc l'éthique préside à sa constitution. Le théâtre est constituant de cette éthique, et se doit de la fédérer.

 

Il se trouve que ces conceptions anciennes d'une société dite démocratique ( gouvernement du peuple ) n'ont plus court pour les raisons évoquées plus haut, et que par conséquent le théâtre aujourd'hui ne peut qu'être clivant, déstabilisant, voire agressif, car sa vrai fonction n'est pas de distraire mais de cultiver l'esprit. Et donc de déstabiliser les conforts individuels.

 

Ce à quoi l'Agrithéâtre va continuer à s'attacher, et ce pour le plaisir du plus grand nombre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents