Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Agrithéâtre,

L'Agrithéâtre,

le lieu culturel qui se construit avec ceux qui sont là


A voix haute

Publié par Agrithéâtre sur 3 Janvier 2019, 14:56pm

Les lectures à voix haute de

l’Agrithéâtre Samedi 02 Février 2019 – 20h

 

 

Cette année, l’Agrithéâtre inaugure ses ateliers de lecture à voix haute.

Parti avec l’un de mes amis, le psychanalyste Jean  Cooren , du constat assez terrible que l’acte de penser, chez nos contemporains est vidé de ses forces par une société qui meurtri nos capacités d’imaginaire, et donc d’initiatives, en nous soumettant à la diffusion permanente d’images et d’informations, et en nous enfermant dans une rhétorique de marketing, nos conclusions ont rejoint celles de ceux un tant soit peu encore critique quant à notre société. On parle de l’isolement, de la solitude, de la disparition de la solidarité, du déni de la mort, de la perte de repères, la liste est longue depuis la « Fracture sociale » de Chirac en 1995 et désormais la Fracture numérique. Le problème serait simple, si au lieu de décliner les multiples fractures de notre société occidentale,  de nous asséner de nouvelles expressions pour faire taire une opinion spontanée, nous pouvions « nous penser » , c’est à dire remettre en action un échange spontané de paroles suivant une écoute attentive . C’est-à-dire faire entendre « Sa propre voix » ! Et s’entendre soi-même du même coup !

Il ne s’agit pas de crier une vérité ! Ni de hurler une détresse, mais de savoir écouter et entendre, de re-découvrir le respect de l’autre voix,  afin que notre inconscient fonctionne ainsi à nouveau, qu’il y ait enfin de la pensée possible.

Nous nous rencontrons une fois par mois.

C’est un travail lent et utopique peut être (mais sans utopie point d’a-venir), que nous nous proposons de faire.

Pas de jugement, pas de méthode préétablie, un acte simple et spontané dont voici le déroulement :

 

A voix haute

 

Un thème de départ est choisi 

Premier thème : L’ANIMAL

 

Vous choisissez un texte libre, bien-sûr en rapport avec la contrainte du thème, soit l’animal , suffisamment à l’avance afin de pouvoir le lire en ayant acquis sa compréhension, voire vos intonations vocales, bref tout ce qu’il vous faut pour pouvoir le lire à haute voix devant quelques personnes . Cela vous demande un travail chez vous , mais ce n’est que du plaisir, non ? S’entendre lire ….

Le jour de l’atelier, nous serons dix ou quinze les premières fois, vous allez lire votre texte aux autres. Dans une écoute absolue, vous « parlez », mais pas en votre nom, remarquez-le bien. Vous faites entendre la parole d’un autre, l’auteur du texte. Et puis c’est tout. Silence.

Un autre prendra la parole et ainsi de suite jusqu’à  l’épuisement des « Voix ».

Ensuite nous partagerons ensemble une collation chaude, soupe ou omelette, un verre de vin, ou deux.

 Nous serons amenés à ouvrir vers d’autres paroles, peut-être plus personnelles, avec des  thèmes différents, que vous allez choisir... que nous allons choisir.

Nous passons ainsi un temps ensemble.

Nous aurons parlé de l’animal,  allons nous parler de l’homme plus tard, de l’être qui sait, et enclencher une pensée, Philosophique ? Politique ? Humaniste ? Peu importe les mots et les définitions, cela nous le construisons ensemble et cela nous appartient.

Telle est la proposition de l’Agrithéâtre à laquelle nous vous invitons.

L’atelier fait l’objet d’un chapeau, et la restauration n’est pas très onéreuse et couvre nos frais.

 

Renseignements : 06 08 05 88 63  Benjamin Sisqueille

 AGRITHEÂTRE – Mas de Jaillac – Francoulès   46090

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents