Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Agrithéâtre,

L'Agrithéâtre,

le lieu culturel qui se construit avec ceux qui sont là


Publié depuis Overblog et Facebook

Publié par Agrithéâtre sur 15 Septembre 2019, 09:27am

Merci à Audrey Langeloti

 

Très belle prestation d'Audrey, merci à tout ceux qui étaient là, en quelques heures, une jolie salle mobilisée. Bravo à tous.

C'est dans la persévérance que ce lieu vit, et fidélise le public. Il s'agit avant tout de présence, de vigilance, de rien de bien spectaculaire en somme. Que ceux qui veulent consommer détournent leur chemin, ici nous primons le partage, l'entraide et la qualité, le théâtre donc.

Hors subventions. Faut il le rappeler.

Libre.

 

Et nous enchaînons en accueillant  

 

La Troupe en Boule est une Compagnie de théâtre amateur installée à Cahors dans le Lot. Elle est composée d’une quinzaine de comédiens. Son répertoire est éclectique, fondé sur une grande exigence de qualité tant dans le choix des textes que des genres abordés. C’est ce qui l’a conduit à s’entourer le plus souvent possible de metteurs en scène professionnels :

  • Pierre Larroque qui a assuré la mise en scène de la plupart de leurs spectacles.
  • José Sobrecaze, qui les dirigea dans La Nuit de Valognes
  • Roland Blas, qui a mis en scène Orchestre Titanic.

Si la Troupe en Boule est très vigilante sur la direction d’acteurs, elle l’est aussi sur la scénographie, la mise en lumière, les décors, les costumes et n’hésite pas à faire appel à des intervenants extérieurs.
Contemporain aujourd’hui, comédie ou tragédie hier, spectacle pour enfants demain … les comédiens de la Troupe en Boule, tout à leur amour du théâtre, sont prêts à aborder tous les genres, tous les auteurs. Ils ont été sélectionnés à de nombreuses reprises sur des Festivals régionaux et nationaux : Peyriac, Narbonne, Carcassonne, Tours (« Festhea », Festival national de Théâtre Amateur de Tours, Festival de Biars, Festival de Kerhervy (Morbihan), Festival de Cahors (Lot) , etc


Désireuse de faire partager sa passion du théâtre, la Troupe en Boule a créé, en 1994, un Festival de théâtre amateur, en collaboration avec la ville de Cahors. Le Festival régional de Cahors reçoit des Compagnies de la France entière (7 départements et 6 régions étaient représentés lors de l’édition 2011) et parfois même de l’étranger (la Belgique notamment en 2009 et 2012).

 

Principales créations :

  • Les fantasmes ordinaires de M.Blanchard, création
  • Vacances de Jean-Claude Grumberg
  • Conversations au bord de l‛eau, adaptation de textes de R. Dubillard
  • Enfantillages, textes de Cousse
  • Le faiseur de théâtre deThomas Bernhard
  • Le Lieutenant trahi, fresque historique de G. Garrieu
  • Les amis de Kobo Abe
  • Georges Dandin de Molière (1997-2001) Sélection Nationale au Festival de Tours (FESTHEA 2001)
  • L‛Autobus, adaptation de textes de R. Queneau (2000)
  • La Famille Toot d’Itsvan Orkeny (2002-2003)
  • Vive la libre entreprise de Guy Foissy (2004-2006)
  • Philosophie de comptoir, textes de Jean-Marie Gourio et chansons (2008)
  • Théâtre de salon, textes de Jean Tardieu, Pierre Dac, Raymond Devos et chansons (2009)
  • La Nuit de Valognes d’Eric Emmanuel Schmitt (2007-2009) Sélection Nationale au Festival de Tours (FESTHEA 2007)
  • Orchestre Titanic d‛Hristo Boytchev) (2010) Tour d’Or 2010 au Festival national de Tours (FESTHEA 2010), Prix de la Ville au Festival de Kerhervy (Morbihan)

L'Agrithéâtre accueille la Troupe en boule

La Réunification des deux Corées

Comédie dramatique de Joël Pommerat - 1h30

Mise en scène de José Sobrecases Troupe en Boule

 

 

À travers une série de situations concrètes, Joël Pommerat met en jeu les possibles de nos affections. Radiographie des passions de tous les temps selon les modalités de notre siècle, par échos, reprises et variations ouvertes à l’imagination du spectateur. Qu’est-ce qui nous lie ? Qu’est-ce qui nous attache aux autres et au sentiment de notre propre existence ? Quelles idées, valeurs ou fantasmes donnent du sens à ces liens ? D’où vient la séparation ?
C’est à ce lieu de l’attachement, du désir et de ses déchirements, qu’ils soient amicaux, amoureux ou familiaux, que nous confronte ce spectacle (...) des couples se divisent, des liens se défont, mais cette ligne de séparation produit aussi une forme de rencontre, réunification théâtrale et imaginaire du public saisi par l’intensité de ces « instants sans unité », miroir universel de nos (res)sentiments.


En une mosaïque de vingt instants singuliers, La Réunification des deux Corées explore la complexité des liens amoureux. Amants, amis, couples mariés ou adultères, vieilles histoires et relations passagères esquissent un tableau réaliste de ce qui nous attache et nous déchire en même temps. Réel ou ressenti, il n'y a pas d'amour, il n'y a que des manques d'amour.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents