Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Agrithéâtre,

L'Agrithéâtre,

le lieu culturel qui se construit avec ceux qui sont là


"Nous construirons l'hacienda" Décembre-Janvier

Publié par Agrithéâtre sur 5 Mai 2020, 07:58am

Un des penseurs intelligent du siècle dernier, Guy Debord pour ne pas le nommer, avait très exactement prévu les dégâts que l'image et le spectacle qu'elle décline par l'autel de son église médiatique, la télé, allait infliger à nos sociétés. Pensée détruites, enfants hypnotisés, paroles amputées, agoras dissoutes dans l'insignifiance du discours. 

Il parle ici de l'autorité spectaculaire

L’autorité spectaculaire peut nier n’importe quoi, une fois, deux fois, trois fois et dire qu’elle n’en parlera plus , et parler d’autre chose ; sachant bien qu’elle ne risque plus aucune riposte sur son propre terrain, ni sur un autre. Car il n’existe plus d’agora, de communauté générale ; ni même de communautés restreintes à des corps intermédiaires ou à des institutions autonomes, à des salons ou à des cafés, aux travailleurs d’une seule entreprise ; nulle place où le débat sur les vérités qui concernent ceux qui sont là puisse s’affranchir durablement de l’écrasante présence du discours médiatique, et des différentes forces organisées pour la relayer.

C'est une facette de l'Agrithéâtre que de se situer dans un courant de renouveau des agoras. Car ce ne sont pas nos petites municipalités rurales qui vont s'y employer. On découvre aujourd'hui que la ruralité vote RN, mais ce n'est pas une surprise. La ruralité souffre d'un abandon, celui de l'état providence, ou d'un bonapartisme quelconque.  L'Agora ce n'est pas l'entre soi imbécile où tout le monde décline la même pensée médiatique, mais le lieu où l'on n'est pas d'accord précisément. 

 

Endébut d'année 2021 nous proposerons un montage de textes de Guy Debord avec un écho de sa poésie dans d'autres textes poétiques et ...dans ce "monde d'après ".

Nous construirons l'Hacienda

Venez nombreux. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 05/03/2020 12:14

Je penserai fort à vous le 15 mai !
La pensée de Debord est sans doute la plus pertinente sur notre époque ; à se demander s'il n'a pas donné malgré lui des billes à ses adversaires...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents