Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'Agrithéâtre,

L'Agrithéâtre,

le lieu culturel qui se construit avec ceux qui sont là


Debord et le théâtre

Publié par Agrithéâtre sur 12 Septembre 2020, 07:35am

Guy Debord et le théâtre par J.L Axelrad

« Notre idée centrale est celle de la construction de situations, c’est-à-dire la construction concrète d’ambiances momentanées de la vie, et leur transformation en une qualité passionnelle supérieure.

Nous devons mettre au point une intervention ordonnée sur les facteurs complexes de deux grandes composantes en perpétuelle interaction : le décor matériel de la vie ; les comportements qu’il entraîne et qui le bouleversent. » ( in Rapport sur la construction des situations.)

 

C’est dans ce rapport où Debord a donné une définition  de la situation que de nombreux référents théâtraux viennent alimenter celle-ci, comme les notions de metteur en scène, de jeu, de rôles, de diction, de décor ...sans oublier les techniques théâtrales.

Mais si Debord a pu emprunter certains éléments au théâtre, c’était toujours en voulant casser l’harmonie dramatique et laisser une place à l’indétermination dans le rapport spectateurs / spectacle ; en voulant briser « l’identification psychologique du spectateur au héros, pour entraîner ce spectateur à l’activité, en provoquant ses capacités à bouleverser sa propre vie. » L’acteur devrait être dans une disposition qui l’amène à subir une émotion mais aussi à la transformer et trouver des occasions de vivre, son langage échappant à la sémantique du théâtre.

 

Ce qui différenciait le théâtre de la situation, c’était que celle-ci n’avait d’autre but que de se manifester à l’intérieur de la transformation de l’existant, envisageant toute la vie quotidienne.

 

Quelques citations 

 

« La construction de situations est à la fois le but suprême et la maquette d’une société où domineront des conduites libres et expérimentales. » ( Debord, in L’avant-garde de la présence. )

«  le jeu, rompant radicalement avec un temps et un espace ludique bornés, doit envahir la vie entière. » ( in Contribution à une définition du jeu. )

«  ...notre premier travail est de permettre aux gens de cesser de s’identifier à l’environnement et aux conduites modèles. » ( Debord, in La distanciation devant le spectacle urbain.)

« Ces perspectives qu’ouvre la construction de situations ou leur vocabulaire provisoire, ne doit pas donner à croire qu’il s’agirait d’une continuation du théâtre. Pirandello et Brecht ont fait voir la destruction du spectacle théâtral , et quelques revendications qui sont au-delà. On peut dire que la construction des situations remplacera le théâtre seulement dans le sens où la construction réelle de la vie a remplacé toujours plus la religion. » ( Debord, in Problèmes préliminaires à la construction de situations.)


Et puis... celle-ci : « Personne, mieux que Shakespeare, n’a su comment se passe la vie. Il estime que nous sommes tissés de l’étoffe dont sont faits les rêves.  » ( Debord, in Panégyrique I )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents