Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les dates sont encore à préciser.

Publié le par Agrithéâtre

Affiche en cours de travail
Affiche en cours de travail

Affiche en cours de travail

Nous y arrivons, avec beaucoup de travail, des difficultés, Artaud n'est jamais simple et se le coltiner demande du soin et de l'engagement. A moins c'est le flop. Mais les acteurs ont surmonté les douleurs de cette année à Rodez. Et nous allons avoir là un spectacle dont l'ambition est de flirter avec la théâtralité du " Théâtre et son double", telle qu'Artaud la définit à savoir : pas de réalité, mais du rêve, de la cruauté. Réveillons nous enfin des cauchemards passés pour construire autre chose, un autre théâtre, un théâtre qui interroge l'être, le temps, la folie et la raison!

 

Merci à tous d'être là nombreux à ces représentations.

Voir les commentaires

Chantiers d'un spectacle à venir

Publié le par Agrithéâtre

François Martineau apporte sa contribution à l’Agrithéâtre. Une arche monumentale de l’hospice de Rodez, inspirée du film « La coquille et le clergyman » d’Antonin Artaud.

La fragilité de la construction elle même inspire. Derrière l’arche se cache la raison, la liberté, le paradis, l’éros, la mort, autant de symboles et de concepts que véhicule la pensée ultra mystique d’Artaud.

François nous permet encore d’espérer que le lieu qui se construit avec vous, se construit encore et toujours avec vous. Merci à lui. Quand à la dernière année à Rodez elle promet de beau moments de théâtre, au vu des dernières répétitions.

Nous n’avons néanmoins aucune avance. Mais le retard que nous avions pris, se résorbe.

Rendez vous en juin.

Chantiers d'un spectacle à venir
Chantiers d'un spectacle à venir
Chantiers d'un spectacle à venir

Voir les commentaires

Mort d'un homme de théâtre remarquable.

Publié le par Agrithéâtre

Encore une figure du siècle passé qui s'en va, et pas n'importe laquelle, une de celle qui m'a porté vers cet engagement absolu qu'exige le théâtre, je parle du  théâtre comme arme poétique, de ce théâtre qui dénonce les folies humaines.

Avec Gatti disparaît peut être une des dernière figure d'un théâtre engagé. De ce théâtre qui fait default aujourd'hui, et qui va disparaitre, pour un temps du moins, espérons le. Je vous invite à écouter.

 

Merci

 

Voir les commentaires

Dir Lot Parle de nous

Publié le par Agrithéâtre

Dir Lot Parle de nous
Dir Lot Parle de nous

L'an dernier la fin de gargantua était marquée par l'utopie de l'Abbaye de Thélème.  L'Utopie fait sens . Rabelais sortait du moyen âge et inventait un lieu d'une formidable modernité, Thélème, l'université libre, ouverte à tous, où la culture pratiquée dans la joie et l'éros, permettait de sortir de la terreur de l'inquisition. 
Il est à noter aujourd'hui que l'époque aculture l'être, et que la société perd son sens pour ne plus relier les hommes que par la consommation de biens inutiles à faire sens, sous le fallacieux prétexte de communiquer.
Alors oui le sens de la vie passe par l'utopie, parce que l'utopie crée du sens à savoir ce qui aujourd'hui fait absolument défaut à nos vies.
Il faut qu'aujour d'hui les hommes reconstruisent des espaces publics hors institutions, afin de se retrouver dans des partages libres. L'Agrithéâtre a cette prétention, et à cette fin il faut absolument que chacun propose et aide à ce possible avant que nous ne puissions plus même parler dans la rue sans être incarcérés pour terrorisme.

Voir les commentaires

L'assemblée a élu le nouveau bureau. de "Prospective du visible"

Publié le par Agrithéâtre

L'assemblée a élu le nouveau bureau. de "Prospective du visible"
L'assemblée a élu le nouveau bureau. de "Prospective du visible"
L'assemblée a élu le nouveau bureau. de "Prospective du visible"

Voir les commentaires

Glissement

Publié le par Agrithéâtre

Monter cette dernière année à Rodez en pleine campagne présidentielle est une drôle de sensation. La présence de l'homme Artaud est forte, car l'époque que nous allons vivre semble formidablement annoncée par Artaud. Et sa"refondation d'un théâtre occidental" qu'il définit dans "le théâtre et son double" me paraît d'une étrange actualité. C'est toujours ce que l'on dit des chef d'oeuvres, qu'ils sont d'une étrange actualité. Mais là il ne s'agit pas d'un chef d'oeuvre, mais d'une oeuvre, je dirai d'un témoignage, d'un étrange témoignage. Celui d'un homme enfermé, qui dénonce l'enfermement du monde et sa folie.L'endroit où nous sommes donc, et peut être l'endroit du monde lui même, celui d'une folie normale. 

Nous avons cette chance d'être accompagné par cet homme qui ne nous dit qu'une chose :

Ne m'abandonnez pas !

Car l'abandonner c'est s'abandonner à ne plus être, c'est abandonner l'homme, tout simplement.

Voir les commentaires

Interview de Benjamin Sisqueille à Antenne d'Oc en Novembre 2016

Publié le par Agrithéâtre

Sur le site d'Antenne d'Oc, vous pouvez lire ou télécharger le fichier. Bonne écoute et n'oubliez pas les critiques, c'est important. Il vous suffit de poster un commentaire sur ce blog.

Merci à vous.

 

 

 

http://www.antenne-d-oc.fr/basePage.php?rub=2&ssRub=30

Voir les commentaires

Agroconcert Apéro dans l'été de l'Agrithéâtre.

Publié le par Agrithéâtre

C'était super ! Bientôt les photos et la bande son !

Agroconcert Apéro  dans l'été de l'Agrithéâtre.

Le duo Sax - Batterie de Thomas Sisqueille et Sébastien Buchholtz nous a offert un excellent moment de Jazz, avec cet apéro d'été à l'Agrithéâtre.

Extrait de répétition

Voir les commentaires

Nouvelles de Patrick

Publié le par Agrithéâtre

Patrick vous salut tous et a une bonne forme. Le bilan des soins est positif.

Voir les commentaires

ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam

Publié le par Agrithéâtre

ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
Soirée après la dernière d'Arrobas
Soirée après la dernière d'Arrobas
Soirée après la dernière d'Arrobas
Soirée après la dernière d'Arrobas
Soirée après la dernière d'Arrobas

Soirée après la dernière d'Arrobas

ARROBAS ; Le Diaporama de Claudine Lacam
Dernière image

Dernière image

 

Lorsque Nietsczhe écrit « Zarathoustra », il introduit le concept du surhomme, dans une société en plein bouleversements. Dans le «  gai savoir » il fait dans l’aphorisme 24 un portrait de l’Europe vu sous l’angle de sa souffrance personnelle. L’exactitude en est troublante. L’actuelle situation de cette Europe, est complètement collée à sa vision, à part le fait qu’en Europe, aucun intellectuel, et aucun politique ne le voit, tellement tous sont pris dans l'effet de mode capitalistique, dont ils n’analysent plus l’effet plus que pervers.

Le problème posé par le philosophe n’est pas la question du surhomme, mais bien plutôt celui de la pensée Européenne toute entière. C’est notre propos de tenter de la rendre audible et proche de notre quotidienneté, de façon poétique et respectueuse, dans le poème "Arrobas".

Voir les commentaires

1 2 > >>